Connexion

Utilisateur :
Mot de passe :
.

f

Spectacles à venir!

Cliquez sur une date pour la liste des spectacles!

Voir la programmation complète

/// Actualités

Portrait de Renée Wilsey

9 décembre 2014

Renée Wilsey : de défis en succès

Actuellement directrice adjointe chez Diffusion Momentum et directrice artistique au P’tit Bonheur de Saint-Camille, Renée Wilsey s’assure de teinter son quotidien d’entraide et de collaboration. Toujours le mot pour rire et la bonne histoire à conter, elle se démarque par l’originalité de son parcours et son implication dans le domaine des arts de la scène depuis plus de 20 ans.

Chaleureuse dans ses relations interpersonnelles, Renée adore être bien entourée, tant dans son travail que dans sa vie personnelle. Maman de deux belles grandes filles et grand-maman de trois petits-enfants, elle a toujours eu un fort instinct maternel qu’elle répand à l’occasion dans ses troupes de travail.

S’étant d’abord dirigée vers la confection et le design de vêtements, Renée a bifurqué en restauration en devenant copropriétaire du café Pellerin à Montréal, où elle s’est principalement occupée des ressources humaines pendant dix ans. Cependant, la vie lui réservait une autre avenue : « Michel et moi devions aller chercher notre fille en visite chez une amie à Saint-Adrien, et, comme on cherchait à quitter Montréal, nous avons eu un véritable coup de foudre pour ce coin de pays », raconte-t-elle. Peu de temps après, Renée s’installait dans sa nouvelle demeure qui lui a ouvert la porte sur un éventail de possibilités, toutes plus motivantes les unes que les autres.

En 1993, la passionnée de chanson francophone fait son entrée dans le monde de la diffusion au P’tit Bonheur de Saint-Camille. D’abord responsable du volet des arts visuels et de la scène, Renée accède à la direction générale trois ans plus tard en relevant le défi, avec les acteurs du départ, et son collègue de longue date Sylvain Laroche. Leur mission : redonner vie à cet ancien magasin général devenu centre culturel et communautaire. Son rôle qui combinait les arts de la scène et la gestion des ressources humaines lui collait vraiment à la peau. Il faut dire qu’elle chapeautait une dizaine d’employés et une centaine de bénévoles!

Au fil des ans, le P’tit Bonheur s’est littéralement métamorphosé. Renée est particulièrement fière d’avoir participé à la réalisation de ce lieu culturel et communautaire qui demeure un exemple de prise en charge par le milieu. « C’était une première dans les années 1990 qu’un petit village de 500 habitants possède un centre culturel professionnel! »

Renée a toujours cru en la force des échanges et des partenariats. Rien de surprenant qu’elle se soit impliqué dès le départ à la formation du premier réseau de diffusion en Estrie qui est devenu le Réseau Centre.

Transmettre sa passion

Passant de directrice générale à directrice artistique au P’tit Bonheur en 2010, elle a poursuivi son chemin en tant que contractuelle. Cette nouvelle étape lui a permis de contribuer à des projets exceptionnels. Elle a pu notamment apporter son expertise au Théâtre Granada et aux Jeux du Canada Sherbrooke 2013 en assistant Alain de Lafontaine. « J’aime être sur le terrain, j’ai besoin que ça bouge! Mes différents contrats me permettaient un tel rythme de travail et c’était pour moi une excellente façon de partager mes connaissances avec des collègues du métier », ajoute-t-elle.

D’ailleurs, c’est dans cette optique de partage d’expertise que Renée a postulé pour le poste d’adjointe à la direction chez Diffusion Momentum. Depuis son arrivée en avril 2014, elle a su apprécier les divers projets de l’entreprise avec la directrice générale et artistique, Roxanne Genest.

Vivre les débuts du nouveau centre culturel à Victoriaville l’anime énormément. « C’est une belle grande aventure. Diffusion Momentum, depuis 2010, diffuse une centaine de spectacles dans 4 lieux différents et avec l’arrivée à l’été 2015 du Carré 150 – Espace culturel de Victoriaville, un rêve se réalisera pour tous et pour l’équipe de travail. Cet imposant projet inclura une grande salle à l’italienne de 850 sièges, une boîte noire modulable de 350 places, un studio de répétition et une salle d’exposition en arts visuels », explique-t-elle avec enthousiasme.

Les projets s’enchaînent et les défis sont toujours plus passionnants à relever. De nouveaux collègues à découvrir, un centre culturel à animer, une offre culturelle à développer, une mission des plus motivantes! Quelle belle route culturelle à parcourir!

/// Partager cet article

lire plus
Un nouveau C.A. pour Réseau Centre!

13 novembre 2014

Réseau Centre présente fièrement son nouveau conseil d’administration, élu le 11 novembre dernier.

Jean-François Bernatchez (président), Pierre Paquet (vice-président), Claudia Blanchette (secrétaire), Renée Wilsey (trésorière), Nancy Pelletier (administratrice), Martin Veillette (administrateur) et Roxanne Genest (administratrice) composent la nouvelle équipe qui soutiendra le réseau dans ces divers projets.

Réseau Centre tient à féliciter les élus et à remercier Mario Courchesne, Luce Couture et Jacques Angers pour leur implication au sein du précédent conseil d’administration.

Merci également à l’équipe du Pavillon des arts et de la culture qui a accueilli les membres de Réseau Centre pour la formation et l’assemblée générale annuelle qui ont eu lieu les 10 et 11 novembre.

/// Partager cet article

lire plus
Portrait de diffuseur - Nancy Pelletier

29 septembre 2014

Le fabuleux destin de Nancy Pelletier

Certains croient au karma, d’autres à la chance. Une chose est certaine : le destin a sagement tricoté le chemin de Nancy Pelletier afin qu’il croise celui du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook.

Alors qu’elle réalisait une enquête sur les diffuseurs de la région pour le Conseil de la culture de l’Estrie, Nancy a eu un véritable coup de cœur pour le Pavillon en le visitant. L’énergie qui se dégageait de la salle de spectacle lui a immédiatement insufflé le désir d’y travailler. Deux semaines plus tard, le poste de directeur général se libérait : une occasion insoupçonnée! La suite s’est révélée être une bénédiction pour la salle de diffusion de spectacle.

Évidemment, la direction du Pavillon des arts et de la culture n’est pas l’unique expérience en gestion culturelle que possède Nancy. Outre le Conseil de la culture de l’Estrie, elle a notamment œuvré auprès du Centre culturel Pierre-Gobeil ainsi qu’au Collège universitaire Glendon de l’ Université York de Toronto où elle a étudié. Après y avoir complété un double baccalauréat en théâtre et études des femmes, elle a occupé le poste de coordonnatrice des activités socioculturelles étudiantes. Ayant toujours été près des gens, ce poste convenait parfaitement à la jeune femme chaleureuse et remplie d’ambition. Également détentrice d’un certificat en art visuel au Collège Centennial de Toronto, l’artiste qui a décroché un rôle dans la pièce de théâtre « L’égoïste » est revenue dans sa région natale 36 ans après son départ.

La fillette qui se déguisait pour monter des pièces de théâtre orchestre maintenant l’équipe du Pavillon avec le plus grand des respects. L’expérience acquise en vivant dans le milieu artistique lui a inculqué de puissantes valeurs d’esprit d’équipe et de collaboration. « Dans une troupe, la synergie d’équipe est primordiale : chaque membre, chaque élément est important. Par exemple, si je n’ai pas de concierge, il n’y aura pas de chaises pour les spectateurs », explique-t-elle.

Celle qui se délecte de la moindre forme de culture se décrit comme une grande curieuse de la vie. « Si je ne connais pas quelque chose, je veux le connaître! », affirme-t-elle énergiquement. Amoureuse de l’aventure, ses voyages en Europe, en Inde, au Népal, en Thaïlande et à Haïti ont amplifié sa passion pour la découverte d’autres cultures.

Une métamorphose attendue

Pour le 20e anniversaire du Pavillon en 2015, Nancy a des projets plein la tête! Tout d’abord, un virage vers l’ère numérique est souhaité pour l’équipement technique en plus d’un agrandissement pour offrir plus d’espace dédié à ce contrôle. Aussi, la clientèle aimerait que le Pavillon arbore « un style plus cabaret ». Toujours à l’écoute de son public, Nancy a alors songé à ajouter une mezzanine à sa liste de futures transformations.

En ce qui a trait au développement durable, la nouvelle directrice en poste depuis juin 2013 ne laisse pas sa place! « Le Pavillon a reçu une reconnaissance de la part de la Société d’aide au développement des collectivités de l’Estrie (SADC) et détient une certification "Art ici on recycle" en plus de suivre un processus pour devenir la première salle de spectacle "Écoscène" du Québec », énonce fièrement Nancy. Même avec ses employés, elle possède une vision de développement durable en demeurant à l’affût de leurs besoins en matière de formations.

Sa préoccupation des besoins des autres se déverse également chez les adolescents, un groupe souvent oublié selon Nancy. Des ateliers d’écriture créative pour lutter contre les troubles alimentaires et de l’image corporelle sont entre autres déployés grâce à la collaboration du Pavillon. Aussi, les jeunes auront l’occasion de démontrer leurs talents lors de la première partie du spectacle de Samian. « Cette vitrine valorise le travail des jeunes artistes et leur permet d’assister à des événements culturels », déclare l’initiatrice de ces beaux projets.

Dévouée envers son métier, Nancy recherche constamment de nouveaux moyens de mettre en valeur le lieu qui représente tant pour elle. Avec le succès retentissant de Foresta Lumina, spectacle ayant lieu dans le Parc de la Gorge de Coaticook, l’idée d’un théâtre d’été fait plus qu’effleurer l’esprit de la directrice. Présentement en discussion pour l’élaboration d’un tel projet, Nancy a assurément beaucoup d’ambitions pour l’avenir du Pavillon des arts et de la culture.

Nancy Pelletier, une directrice destinée à faire rayonner ses talents avec une passion désarmante.

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
C'est le temps de s'inscrire à l'AGA et à la formation!

29 septembre 2014

Comme vous le savez, l'Assemblée générale annuelle de Réseau Centre approche à grands pas!

C'est maintenant le temps de confirmer votre présence pour l'AGA ainsi que pour la formation, donnée cette année par madame France Terreault sous le thème de « Collecte de fonds et marketing social ». Le formulaire, à remplir avant le 27 octobre, est disponible sous l'onglet « Membres et partenaires ». La rencontre aura lieu les 10 et 11 novembre au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook.

Pour ceux et celles qui souhaitent poser leur candidature au conseil d'administration, notez que la date limite est le 9 octobre. Pour postuler, vous n'avez qu'à envoyer un courriel à Jean-François Bernatchez.

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Michel Robichaud : grand gagnant au Festival de Granby

15 septembre 2014

Samedi le 13 septembre, Michel Robichaud a remporté les honneurs à Granby en décrochant le convoité premier prix du Festival international de la chanson.

En plus de ce prestigieux titre, l’auteur-compositeur-interprète est reparti avec plus de 40 000$ en prix. L’artiste qui qualifie son style d’« acousti-progressif-populo-folk-sympathique » présente un répertoire de chansons basées sur une large gamme d’émotions et ponctuées de touches humoristiques.

Félicitations à Michel Robichaud et à tous les participants de la 46e édition du Festival international de la chanson de Granby!

/// Partager cet article

lire plus
Réseau Centre remet son Prix coup de cœur 2014 à Émile Bilodeau!

15 septembre 2014

L’humour, l’originalité et le talent d’Émile Bilodeau ont conquis Réseau Centre lors de la 46e édition du Festival international de la chanson de Granby.

Lors du forum annuel de l’organisme, qui aura lieu en mars 2015, le jeune artiste aura l’occasion de démontrer ses talents devant les diffuseurs du réseau. Jonglant avec la chanson et l’humour, Émile Bilodeau s’est notamment démarqué lors du Festival de la chanson St-Ambroise en 2013 ainsi qu’au Festival Juste pour rire de la même année.

Émile Bilodeau, un nom à retenir!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Réseau Centre récompense les artistes de la relève!

5 septembre 2014

Samedi le 13 septembre sera une date importante pour tous les participants du Festival international de la chanson de Granby. Lors de cette grande soirée, les nouveaux lauréats seront couronnés en grand!

L’an dernier, Garoche ta sacoche avait remporté les honneurs. Actuellement, les deux filles du groupe sont mises en vedette par les Entrées en Scène Loto-Québec. Un avenir prometteur pour les futurs récipiendaires.


Réseau Centre se fera le plaisir de remettre le Prix Réseau Centre lors de cet événement. L’organisme récompensera alors son coup de cœur 2014 qui aura l’occasion de se présenter en vitrine lors du Forum annuel devant les 23 diffuseurs du réseau.



Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Présélections pour les Entrées en Scène Loto-Québec!

26 juin 2014

Whisky Legs, LaboKracBoom et Orange O'clock ont été présélectionnés par Réseau Centre!

Pour la sixième année consécutive, Réseau Centre à procédé à la présélection des candidatures de trois projets artistiques dans le cadre du programme des Entrées en Scène Loto-Québec.

Le groupe Whisky Legs de la région de Québec, tout comme les estriens Orange O'clock et LaboKracBoom ont franchi la première étape du processus de sélection et ont vu leur candidature retenue vu leur originalité et leur talent.

Le comité de présélection était formé de cinq diffuseurs de différentes catégories provenant des régions du territoire de Réseau Centre, qui ont été impressionnés par la qualité de toutes les candidatures reçus. Ce sont toutefois celles annoncées aujourd'hui qui ont le plus retenu leur attention.

Les Entrées en Scène Loto-Québec encouragent les artistes en découverte dans toutes les disciplines artistiques (chant, musique, théâtre, danse, arts du cirque, conte, humour, etc.) à se faire valoir. Parmi les candidatures présélectionnés par les différents réseaux de diffuseurs à travers la province, cinq projets obtiendront une visibilité à la Bourse RIDEAU 2015 et se verront offrir une tournée professionnelle dans les salles de spectacles partout au Québec.

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Patrick Campagna: lumière sur un diffuseur

25 juin 2014

Portrait de diffuseur, édition juin 2014

Cest en se cherchant un prétexte pour sabsenter de ses cours, lorsquil était étudiant au secondaire, que Patrick Campagna a trouvé sa voie.

En effet, en 1990, alors quil étudiait à la polyvalente de Sainte-Marie-de-Beauce, le jeune Patrick sétait porté volontaire pour être technicien bénévole auprès de celui qui était alors directeur général du Comité de Spectacles de Sainte-Marie, un certain André Lambert. Vingt-quatre ans plus tard, après une brillante carrière à éclairer de prestigieuses scènes, ayant à son tour accédé à la direction générale, Patrick Campagna nous recevait dans la même polyvalente.

«Je navais aucune idée à lépoque de ce dans quoi jembarquais, raconte-t-il. Le premier spectacle sur lequel jai travaillé, je men souviens, était celui de Johanne Blouin. Je navais pas dattente particulière; jétais seulement là pour pouvoir manquer des cours, point. Puis, au moment où le spectacle a débuté, lorsque les projecteurs braqués sur la scène se sont allumés, leffet a été instantané; je me suis dit: Wow, cest magnifique! Cest ce que je veux faire de ma vie. Et je nen ai pas démordu depuis.»

Il a toutefois fallu quil a démorde quelque peu, mais pas pour longtemps. Les emplois dans le domaine nétant pas abondants, il entreprit des études en informatique. Le naturel revenant au galop, il repris toutefois rapidement du service autour du monde de la scène, travaillant comme éclairagiste chez Éclairage Focus comme boulot détudiant. Ayant complété ses études, il poursuivra toutefois sa carrière à faire ce quil aime, vivant de projets à la pige, principalement à Québec.

Et quels projets! Quatre ans avec le Cirque du Soleil pour le spectacle Les Chemins Invisibles, des spectacles dans des grandes salles comme le Colisée de Québec, directeur technique sur les premières tournées de Fabien Cloutier, cinq ans aussi au Centre des Congrès de Québec, qui lont notamment amené sur des évènements comme le Sommet de la Francophonie et même le Sommet des Amériques - selon lui, le plus gros évènement sur lequel il ait travaillé.

«Contrairement à certaines tournées où le matériel est pré-assemblé, on avait affaire dans ce cas à un évènement unique. Il y avait 17 camions de matériel non-assemblé, dont 900 panneaux de scène on en a eu pour environ deux semaines de montage!», raconte-t-il.

Après avoir fait carrière à Québec, il décide toutefois de rentrer au bercail: en 2003, on lui offre dêtre directeur technique pour Ovascène, qui sapprête alors à vivre des rénovations majeures de sa salle. Il accepte le défi.

En 2004-2005, la Salle Méchatigan - que certains résidents de Sainte-Marie appellent encore «lauditorium de la polyvalente» - subit une transformation extrême. Sa capacité passe de 392 à 540 sièges (et les sièges passent du bois au rembours), de léquipement technique et électrique professionnel est installé, tout est mis en place pour mettre le lieu de diffusion au goût du jour.

«Avant les rénovations, la salle avait mauvaise presse à tel point que Plume Latraverse sétait permis de qualifier le lieu, devant des spectateurs, de salle la plus laide au Québec. Les rénovations ont tout changé ça. En 2006, nous avons même été nominés à lAdisq pour le titre de Salle de spectacle de lannée. Cette reconnaissance de lextérieur nous a beaucoup aidé. Maintenant, les gens étaient fiers de leur salle; maintenant, ce nétait plus lauditorium de la polyvalente, cétait la Salle Méchatigan.»

Après avoir passé presque 10 ans à la direction technique dOvascène, Patrick décide de tenter sa chance pour la direction générale, laissée vacante par le départ dAndré Lambert. Il obtient le poste en janvier 2013.

En dehors du travail, Patrick Campagna aime le sport de plein-air: course à pied, ski alpin, vélo de montagne; son fils, âgé de 5 ans, laccompagne déjà. Bien que nayant jamais vraiment joué de musique, il avoue avoir envie de se mettre à la batterie, question dexplorer davantage le rythme.

«Lorsque je faisais de léclairage, je comptais toujours le tempo, je marquais toujours le temps. Il faut que léclairage suive; cest un peu lextension visuelle de la musique. Certains éclairagistes ont malheureusement la fâcheuse tendance de vouloir faire un show de lumières. Ce nest pas ça le but. Il faut quà lentracte, les spectateurs disent le show est bon. Pas léclairage est bon, pas le chanteur est bon; il faut quils disent que le show est bon.»

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Le Festival international de la chanson de Granby dévoile son tout nouveau volet jeunesse !

30 avril 2014

Léquipe du FICG est heureuse dannoncer quun tout nouveau projet sajoute à sa large programmation!

En effet, le FICG présentera,pour la toute première fois, Le Petit Festival de la chanson,un concours sadressant aux enfants dâge scolaire de 6 à 9 ans et de 10 à 12 ans. Il sagit dun concours pour les jeunes chanteurs voulant faire entendre leur voix au-delà des murs de leur chambre !

Avec le soutien des parents, les enfants sont invités à soumettre leur candidature pour avoir la chance dêtre reçus en audition et ultimement, de participer à la grande finale du concours qui aura lieu dans le cadre du Festival international de la chanson de Granby le 13 septembre prochain. Une somme de 2000 $ sera remise aux gagnants !

Le concours est parrainé par le jeune groupe francophone My Hidden Side, composé de trois frères de 12 à 14 ans provenant de Québec et sétant taillé une place de choix dans lunivers musical pop punk québécois.

Voici les dates à retenir :

28 avril : Début de la période dinscription
27 juin : Fin de la période dinscription
30, 31 août et 1er septembre : Auditions (Zoo de Granby)
13 septembre : Grande finale (Chapiteau Desjardins / Place Johnson, centre-­ville de Granby)

À ne pas manquer!


Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Appel de candidatures!

2 avril 2014

Réseau Centre recherche des artistes pour participer la tourne 2015-2016 des Entres en Scne Loto-Qubec

Réseau Centre invite les artistes à présenter leur candidature pour la prochaine édition des Entrées en scène Loto-Québec.

Les Entrées en scène Loto-Québec sont une belle occasion des pour les artistes de la relève de se faire connaître des diffuseurs professionnels des arts de la scène de partout au Québec. Entre autres, les artistes sélectionnés auront l'occasion de se produire en vitrine lors de la Bourse RIDEAU 2015, et participeront à une tournée partout en province.

Les artistes et agents intéressés peuvent trouver les modalités de participation ainsi que le formulaire d'inscription dans la section «Artistes et agents - Entreées en Scène Loto-Québec» du site web du Réseau.
La date limite d'inscription est le 23 mai 2014.

Bonne chance à tous!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Érick-Louis Champagne: homme de son

13 février 2014

Portrait de diffuseur

Cest un marchand dans le temple.
Il ny a pourtant rien de blasphématoire à la carrière dÉrick-Louis Champagne, bien au contraire; cest une carrière quil dévoue quotidiennement au culte quil a toujours porté à la musique. Carrière double, depuis un an, alors quil mène simultanément une vie de disquaire indépendant, dune part, et, dautre part, celle de directeur général de la Maison de la culture de Waterloo, cet ancien temple maçonique transformé en salle de spectacle. «Quand on aime ce quon fait, il ne faut pas compter les heures, dit-il.»

Originaire de Granby, Érick-Louis Champagne a toujours baigné dans lunivers musical. De ses premiers boulots détudiant dans des magasins de disques, il en est venu à acheter un magasin où il travaillait; la piqure était tenace.

«Après le Cégep, je métais inscrit en enseignement de langlais, à lUQÀM; à 19 ans, jétais déjà gérant dun magasin de disques et, le jour où je devais aller faire mon choix de cours, je me suis rendu compte que jétais déjà dans la voie où je voulais être. Jai donc laissé tomber le choix de cours à luniversité et jai décidé de me consacrer à cette passion que je voulais toujours pousser plus loin.»

Cest pour ses connaissances poussées des tendances musicales que la Maison de la culture la dabord recruté pour faire partie de son comité de programmation. Puis, suite au départ de sa prédécesseure, Érick-Louis a accédé à la direction générale de lorganisme, dont la mission, largement axée sur lémergence et la découverte, rejoignait ses affinités.

Cette mission axée sur la découverte, la Maison de la culture de Waterloo peut dailleurs la poursuivre avec plus dénergie depuis les dernières rénovations, qui ont permis un réaménagement de la Salle Soeur-Louis, au sous-sol, pour en doubler la capacité tout en préservant son ambiance intimiste.

Diffuseur bien ancré dans sa communauté, lorganisme a également bénéficié du soutien de la Ville de Waterloo pour linstallation déquipements de cinéma professionnels dans la grande Salle Yves-Hébert-Sauvageau. «Permettre aux gens de venir voir un film dun répertoire qui ne sera pas nécessairement à laffiche dans les cinémas commerciaux, dans un ambiance cabaret, en prenant un verre ce nest pas désagréable du tout!, explique le directeur général.»

Marié et père dune jeune adulte, Érick-Louis Champagne demeure un passionné dans sa vie privée; guitariste à ladolescence, il sest plus récemment mis aux percussions, jouant toujours avec le même groupe damis depuis le secondaire. Optimiste de nature, il se dit confiant pour lavenir de sa salle, que les diffuseurs membres de Réseau Centre ont eu loccasion de visiter lors du dernier Forum. «Je fais de belles rencontres, notamment avec des gens qui font la même chose que moi, dans dautres salles, dans dautres régions. Cest un peu lautre côté de la médaille de ce que je faisais avant, et je trouve ça super intéresssant.»

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Réseau Centre félicite madame Annette Gauthier de la Maison de la culture de Bellechasse, récipiendaire du Prix Initiative 2014!

22 janvier 2014

Félicitations à Annette Gauthier, directrice générale de la Maison de la culture de Bellechasse!

Réseau Centre est fier dannoncer que madame Annette Gauthier, directrice générale de la Maison de la culture de Bellechasse, est le lauréat 2014 de la huitième édition du Prix Initiative. Ce prix récompense un diffuseur membre du Réseau pour un projet mené à bien entre le premier septembre 2012 et le 31 août 2013 et permet aux membres de reconnaître lexcellence du travail dun de leurs pairs dans le domaine des arts de la scène.

Depuis trois ans, la Maison de la culture de Bellechasse tient l'événement Révélations Bellechasse, un concours de chanson francophone qui regroupe neuf participants de la région, lesquels, devant public et jury, font chacun une prestation sur scène. Des prix sont attribués pour le coup-de-coeur du public et à la sélection du jury.

Le récipiendaire du grand prix reçoit un soutien professionnel pour lenregistrement dun démo dans un studio de Québec, se voit offert lopportunité dassurer la première partie du spectacle dun artiste professionnel et participe au lancement, devant public, de la prochaine saison de la Maison de la culture.
En plus dencourager la relève régionale, lévénement attire chaque année un nouveau public dans la salle, permettant à la Maison de la culture de Bellechasse de renouveler son lien à la communauté.

Après délibération, cest le projet de l'organisme bellechassois qui a retenu la faveur du jury. La directrice générale de la Maison de la culture, madame Annette Gauthier, se mérite un chèque-cadeau voyage dune valeur de 1000$.

Félicitations à tous les participants!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Forum 2014

4 décembre 2013

C'est le début de la période d'inscriptions pour le Forum 2014 de Réseau Centre

Joignez-vous aux diffuseurs de Réseau Centre pour une intéressante rencontre alliant formations, discussions et échanges sur l'avenir de la diffusion des arts de la scène!
Le Forum se tiendra cette année à Waterloo, où nous serons accueillis par la Maison de la culture.

C'est dans l'air du temps: à mesure que l'on avance vers un monde de plus en plus intégré, grâce aux miracles de la mondialisation et des technologies de l'information, de plus en plus de gens renouent avec l'engagement communautaire et les instances municipales comme moyen d'action et de réappropriation de leur environnement.

Avec cette revalorisation du local et de la proximité, tant dans les grandes aires urbaines que dans les plus petites localités, les élus des conseils municipaux sont de plus en plus interpellés par les citoyens pour les représenter et pour orienter l'action publique de manière cohérente avec leur réalité propre.

De même, les diffuseurs sont appelés à jouer un rôle important dans la vie des communautés, en tant que premiers organisateurs de la vie sociale et culturelle, redevenant ainsi les premiers points de convergence des regroupement humains.

À ce titre, la collaboration entre diffuseurs et élus devient primordiale pour la vitalité des communautés et leur développement futur. Réseau Centre vous invite donc à partager deux jours pour discuter de ces enjeux, vous inspirer des pratiques exemplaires de collègues et vous informer des dernières tendances en la matière.

Le Forum sera également l'occasion de la remise d'un huitième Prix Initiative, un projet qui récompense, à chaque année, un diffuseur qui a mis en place un projet intéressant pour bonifier son offre auprès de son public et de la communauté qu'il dessert. C'est là une façon pour la communauté des diffuseurs de reconnaître le travail de leurs pairs et de s'inspirer des pratiques exemplaires pour s'améliorer.

Réseau Centre invite donc ses membres, ses partenaires, ainsi que les intervenants du milieu culturel de partout au Québec (et au delà!) à participer à cette rencontre pour ses formations intéressantes, ses discussions productives et ses bons moments en bonne compagnie.

À ne pas manquer!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Habemus Papam!

20 novembre 2013

Jean-François Bernatchez est le nouveau président du Conseil d'administration de Réseau Centre

Le Conseil d'administration de Réseau Centre s'est choisi un nouveau président: il s'agit de monsieur Jean-François Bernatchez, directeur général des Amants de la Scène de Saint-Georges-de-Beauce.

Les diffuseurs membres de Réseau Centre étaient réunis en début de semaine au Manoir du Lac-William de Saint-Ferdinand pour la tenue de leur Assemblée générale annuelle. Lors de la rencontre, le Conseil d'administration a tenu à huis-clos ses délibérations pour l'élection des officiers, à l'issue desquelles la nomination de Jean-François Bernatchez fut annoncée.

Suite à son élection, M. Bernatchez a annoncé qu'il comptait travailler à l'avancement des nombreux projets de modernisation du Réseau de diffuseurs de spectacles afin de l'aider à faire face aux nombreux défis auquel est confronté ce secteur d'activité. Entre autres, il compte mettre une énergie particulière à la complétion du projet SAGAS, une application de gestion conçue par et pour les diffuseurs des arts de la scène.

Ancien membre du groupe rock Noir Silence, Jean-François Bernatchez dirige aujourd'hui les Amants de la Scène, un diffuseur innovant qui présente une offre culturelle diversifiée à la population de Saint-Georges et de l'ensemble du sud de la Beauce.

M. Bernatchez succède ainsi à Pierre Paquet, du Comité culturel de Mégantic, qui présidait le Réseau depuis novembre 2009. Pendant ces quatre années, M. Paquet a su faire bénéficier ses collègues de sa longue expérience du monde des arts de la scène et préparer une relève forte dans ce domaine. Il continuera d'ailleurs de siéger sur le conseil d'administration de l'organisme à titre de vice-président.

C'est donc fort de ce renouvellement de ses instances que Réseau Centre envisage l'avenir, confiant de la capacité de ses membres à relever le défi de présenter une culture vivante, à la fois locale et universelle, dans tous les milieux.

/// Partager cet article

lire plus
Portrait de diffuseur: Sophie Lemelin

11 octobre 2013

Nous avons rencontré Sophie Lemelin, directrice générale du Théâtre du Vieux Bureau de Poste de Saint-Romuald

Il suffit de traverser la petite rue tranquille en contrebas des côtes de Lévis pour passer du Vieux Bureau de Poste aux berges du Saint-Laurent, par-delà lequel on perçoit les contreforts et le bourdonnement de Québec.

Le Vieux Bureau de Poste, un bâtiment érigé en 1929, est une petite salle à peine cent places! qui a intégré son caractère intimiste comme un élément central de son offre à son public; à tel point, dailleurs, que son nouveau slogan en est «Une petite salle, de grandes découvertes!». On ne se surprendra donc pas de trouver à sa direction générale une femme qui a fait ses classes dans la gestion de petites entreprises.

Souriante et énergique, elle explique quelle a toujours gravité à lintersection des mondes de la gestion et des arts. Après avoir fondé et exploité une «compagnie de production de spectacles de plongeon de haute-voltige pour les parcs dattraction» parce que, pourquoi pas? elle sest transplantée à Saint-Jean-Port-Joli où elle a ouvert une boulangerie artisanale encore une fois, pourquoi pas? quelle a tenu pendant cinq ans avant de déménager le commerce vers Lévis.

Cest lorsquelle a fermé boutique au sens propre que le Vieux Bureau de Poste a croisé son chemin. À la tête de sa petite équipe depuis maintenant deux ans, elle mène le navire dans les eaux de la découverte.

«Se concentrer sur le talent émergent, cest dans notre mandat», explique Sophie Lemelin. Cest dailleurs un mandat pour lequel le Vieux Bureau de Poste, fort de sa petite taille, est fait sur mesure; la proximité quelle permet entre le public et les artistes en fait un lieu privilégié tant du public que des artistes dans la bouillante scène culturelle du Grand Québec.

«On le dit demblée, on na pas de loge! On a seulement un petit cagibi, alors les artistes sont obligés de passer dans la salle à un moment où à un autre, et le public adore ça», raconte-t-elle. «En même temps, on nest ni un bar ni un restaurant; les gens qui sont ici le sont pour voir le spectacle, ce qui offre une qualité découte exceptionnelle pour les artistes. De plus, à cent places, il nest pas difficile pour un artiste, même émergent, de faire salle comble. Alors, pour ces raisons, les artistes aiment vraiment venir chez nous.»

En plus de sa programmation régulière, le Vieux Bureau de Poste accueille également du théâtre dété, projet mené en partenariat avec le Conservatoire dart dramatique de Québec puisque cest une troupe de finissant qui monte une pièce année après année depuis 9 ans. Cela permet de diversifier la programmation et de se faire connaître d'un public souvent de passage. Cet été, cétait la pièce Vague de Fond qui était présentée avec un tel succès que des supplémentaires ont dû être ajoutées!

Lorsquon linterroge sur ses passe-temps, Sophie Lemelin nomme la course, insistant que ce nest que pour le plaisir. «Je participe à une course de dix kilomètres de temps en temps, mais je ne suis pas une marathonienne», sempresse-t-elle de préciser par modestie. Mère de trois enfants, elle avoue avoir un emploi du temps passablement chargé ce quon devine aisément, compte tenu de la programmation dense de la salle.

Optimiste, Sophie Lemelin entrevoit un avenir prometteur pour lorganisme quelle dirige; en 2014, celui-ci fêtera son dixième anniversaire. Et si on lui demande ce qui est prévu à loccasion?

«Plein de surprises!»

Cest la seule réponse quon peut lui arracher.

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Nouveau visage au Centre d'art de Richmond!

3 octobre 2013

C'est monsieur Jacques Thibault qui assume la direction générale du Centre d'art

Le Centre dart de Richmond a un nouveau directeur-général! Cest monsieur Jacques Thibault, qui assume la relève depuis le départ de madame Annie Vincent.

Originaire de la région de Portneuf, Jacques Thibault est établi dans le Val-St-François depuis maintenant 19 ans.

Provenant du milieu des loisirs et ayant une longue expérience à la direction générale de divers organismes, il siégeait sur le Conseil dadministration du Centre dart depuis un an et demi.

Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions et avons bien hâte de travailler avec lui!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Réseau Centre récompense Dave Puhacz au Festival International de la Chanson de Granby!

19 septembre 2013

Pierre Paquet, président de Réseau Centre, remet le Prix Coup-de-Coeur du Réseau à Dave Puhacz

C'est le chanteur néo-brunswickois Dave Puhacz qui est le premier récipiendaire du Prix Réseau Centre, une nouvelle collaboration entre le Réseau et le Festival International de la Chanson de Granby, qui vise à récompenser un artiste de la relève qui a particulièrement impressionné les diffuseurs du Réseau.

Rockeur assumé et véritable bête de scène, Dave Puhacz a charmé le public par sa présence et son enthousiasme dans l'interprétation de ses pièces. Auteur-compositeur-interprète, guitariste accompli, il présente une musique folk-blues avec conviction et authenticité.

En tant que lauréat du Prix Réseau Centre, Dave aura l'occasion de se présenter en vitrine lors du prochain Forum de Réseau Centre, en janvier 2014. Cela lui permettra de mieux se faire connaître des diffuseurs et, qui sait, d'avoir l'occasion de se produire en spectacle dans leurs salles!

En plus du Prix Réseau Centre, Dave Puhacz s'est également mérité le Prix du Public ainsi que celui de la Franco-Fête de Toronto. Avec une attitude sympathique comme la sienne et un talent aussi solide, il y a fort à parier que sa carrière a de beaux moments devant elle.

Réseau Centre vous invite donc à suivre cet artiste talentueux et à découvrir son agréable musique!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
Partenariat avec le Festival International de la Chanson de Granby

20 août 2013

Remise d'un prix Réseau Centre lors du Festival International de la Chanson de Granby

Réseau Centre est fier d'annoncer un partenariat avec le Festival International de la Chanson de Granby. En effet, les diffuseurs de Réseau Centre remettront un prix à un artiste finaliste lors de la prochaine édition du FICG, qui aura lieu du 4 au 14 septembre prochain.

Lors de la conférence de presse marquant le lancement de la programmation de l'événement, le directeur général du Festival, monsieur Pierre Fortier, a par ailleurs souligné la présence de la directrice générale de Réseau Centre, madame Carole Kipling.

Cette collaboration s'inscrit parfaitement dans le cadre de l'engagement de Réseau Centre et de ses diffuseurs membres envers la relève artistique québécoise, en plus d'encourager le public à faire d'intéressantes découvertes.

Réseau Centre invite donc la population à participer à cette grande fête de la chanson d'ici!

Pour en savoir plus

/// Partager cet article

lire plus
C'est l'été!

24 juillet 2013

L'équipe de Réseau Centre vous souhaite un superbe été, tout en culture!

N'oubliez-pas de nous faire parvenir votre programmation afin que nous puissions l'afficher sur notre site!

Le nouveau site web de Réseau Centre comporte un calendrier interactif qui fait une belle vitrine pour vos publics. Ne ratez pas cette occasion de vous rapprocher d'eux en remplissant votre programmation dans l'outil SAGAS!

Le nouveau site devrait être en ligne d'ici la fin du mois d'août, à temps pour le début de votre programmation d'automne.

Toute l'équipe de Réseau Centre vous souhaite un superbe été!

/// Partager cet article

lire plus
Entrées en Scène Loto-Québec

17 avril 2013

Début de l'appel de candidatures pour l'édition 2014-2015

Réseau Centre est fier d'annoncer le début du processus d'appel de candidatures en vue des Entrées en Scène Loto-Québec 2013-2014.

Ce concours, qui en est à sa cinquième édition cette année, permet à de jeunes artistes en émergence d'obtenir une place à la Bourse RIDEAU 2014 en plus de se faire connaître du public et des diffuseurs.

Les artistes, agents et producteurs intéressés peuvent obtenir plus d'information sur notre page qui y est consacrée.
Il est également possible de télécharger directement le formulaire ici.

/// Partager cet article

lire plus
Prix Initiative 2013

26 mars 2013

Félicitations à tous les participants!

Réseau Centre félicite monsieur Alain de Lafontaine du Théâtre Granada de Sherbrooke, récipiendaire du Prix Initiative 2013.

Depuis sept ans, le Prix Initiative récompense un diffuseur qui s'est démarqué par un projet novateur lui permettant d'élargir son public et l'offre qui lui est présentée.
C'est un projet de collaboration avec la microbrasserie coopérative artisanale Le Boquébière, son voisin d'en face sur la rue Wellington, qui a retenu l'attention du jury; le Granada met son expertise à la disposition du Boquébière, le transformant ainsi en scène privilégiée pour la relève artistique!",

/// Partager cet article

lire plus

Archives

Accueil

Nos partenaires:


© 2013 Réseau Centre
Réseau Centre est un regroupement de diffuseurs de spectacles sur les territoires de l'Estrie, de la Mauricie, du Centre-du-Québec, de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale.